Comment faire un audit SEO en 18 étapes ?

L'objectif d'un audit SEO est d'identifier les domaines d'amélioration de votre site web. Ces améliorations peuvent porter sur la configuration technique, le contenu, la structure, etc.

Un audit de référencement complet peut prendre plusieurs jours, en fonction de la taille de votre site Web. Cependant, vous pouvez effectuer un audit rapide en quelques heures si nécessaire.

Ce guide vous guidera à travers toutes les étapes de la réalisation de votre propre audit de référencement afin que vous puissiez créer un plan d'action pour améliorer les performances de votre site dans les moteurs de recherche.

C'est parti !

ÉTAPE 1 : Définir les buts et les objectifs

Comment faire un audit SEO ?
Comment faire un audit SEO en 18 étapes ?
Avant de commencer tout audit, il est important de comprendre pourquoi vous le faites et quels résultats vous espérez obtenir.

Qu'espérez-vous apprendre de l'audit ? Il convient de répondre à ces questions en détail, afin qu'à la fin du processus, vous compreniez clairement ce qui a été fait et si vos objectifs ont été atteints ou non.

Voici quelques exemples d'objectifs courants d'un audit de référencement :

- Augmenter le trafic organique

- Améliorer le classement pour certains mots clés

- Diminuer le taux de rebond des résultats de recherche organiques

Une fois que vous avez compris pourquoi vous effectuez l'audit, il est temps de définir vos objectifs. Par exemple, si l'augmentation des conversions est l'une de vos principales priorités, votre objectif sera d'identifier les facteurs qui affectent négativement les taux de conversion sur les sites suivants:

- Pages de produits

- Pages des catégories

- Page de contact

ÉTAPE 2 : Rassemblez les informations sur le site Web dont vous aurez besoin

Votre client n'a peut-être pas toutes ces informations à portée de main. Dans ce cas, prenez quelques minutes pour lui envoyer un courriel afin de les lui demander. Gardez à l'esprit que chaque heure passée à attendre des données est une heure perdue dans un travail inutile. Il est préférable de passer 10 ou 15 minutes à demander les données plutôt que de passer des heures à les chercher vous-même, surtout si vous prévoyez de facturer votre client à l'heure. Alors, demandez tôt et n'oubliez pas de faire des demandes courtes et précises par courriel ! Plus vous serez précis sur ce dont vous avez besoin, plus vite ils pourront vous répondre.

En général pour faire un audit, vous aurez besoin d'avoir accès :

- au compte Google Webmaster Tools

- au compte Analytics

- aux Audits SEO précédents, le cas échéant

Une fois que vous avez obtenu toutes les informations nécessaires de votre client, il est temps de commencer l'audit !

ÉTAPE 3 : Rassemblez les logs d'accès au serveur

Vous devrez avoir accès aux serveurs Web pour pouvoir vérifier toutes les statistiques et tous les chiffres relatifs aux visites des moteurs de recherche. Demandez à votre client s'il dispose ou non d'une équipe technique capable de fournir des informations sur l'accès aux serveurs - de nombreuses petites entreprises n'engagent pas de développeur à plein temps et ne disposent pas de ces informations

Dans la plupart des cas, si ces données ne sont pas disponibles, essayez de regarder dans Google Analytics car il fournit quelques informations utiles sur les recherches. Toutefois, ces résultats peuvent être incomplets selon la façon dont le code de suivi de Google a été implémenté sur votre site.

Assurez-vous de demander à vos clients s'ils ont accès aux journaux du serveur.

ÉTAPE 4 : Rassemblez les sitemaps XML et les fichiers robots.txt existants

Si vous auditer un site qui a reçu du trafic, il y a de fortes chances qu'un sitemap XML ait déjà été publié sur le site. Téléchargez-le et enregistrez-le car nous l'utiliserons plus tard dans votre processus d'audit.

En outre, si vous trouvez un fichier robots.txt, vérifiez son contenu pour voir quelles pages sont bloquées par les moteurs de recherche .

Pour être sûr d'auditer un site Web actif et indexé, il est important de comprendre le fonctionnement des sitemaps et des fichiers robots.txt :

- Les sitemaps XML aident les moteurs de recherche à découvrir le contenu de votre site

- Vous pouvez utiliser Google Search Console pour trouver les sitemaps

ÉTAPE 5 : Analyser les erreurs 404

Nous recherchons les pages qui ne sont pas indexées par les moteurs de recherche soit en raison d'erreurs 404, soit simplement parce qu'elles n'existent pas sur le site.

Vérifiez les erreurs 404 dans les journaux d'accès au serveur pour voir quelles pages ne sont pas explorées par les moteurs de recherche.

Les erreurs d'exploration se produisent lorsqu'un lien est mort et que la ressource qui y était liée n'est plus disponible. Le robot d'exploration du moteur de recherche signale alors cette erreur dans la Search Console.

Par exemple, si vous demandez une page sur votre site et que vous obtenez une réponse HTTP 404 Not Found, cela signifie que la page n'existe pas à l'adresse suivante.

Il existe de nombreux outils pour identifier ces erreurs, mais notre préféré est Screaming Frog SEO Spider.

ÉTAPE 6 : Recherchez le contenu dupliqué

Cette étape de l'audit consiste à parcourir le site Web et à vérifier si du contenu est dupliqué.

Le contenu dupliqué peut être un véritable problème pour les moteurs de recherche, car ils doivent savoir quelle version est la version originale afin de ne pas afficher deux versions dans leurs pages de résultats.

ÉTAPE 7 : Évaluez l'optimisation de votre site Web sur la page

Vous devez évaluer l'optimisation on-page de votre site Web.

L'optimisation on-page étant une partie très importante de votre stratégie de référencement, vous devrez utiliser certains outils on-page sur chaque page du site Web.

Il existe de nombreux outils gratuits d'optimisation on-page qui vous permettent de voir dans quelle mesure une page Web donnée est optimisée.

Certains facteurs on-page comprennent :

- La balise title : Elle indique aux moteurs de recherche et aux visiteurs le sujet d'une page Web spécifique. Elle aide également les robots d'exploration à comprendre le contenu d'une page, c'est la balise la plus importante de la page.

- La méta-description : les méta-descriptions n'ont pas d'incidence sur le classement de votre site, mais elles ont une incidence certaine sur les taux de clics. Cet élément fournit une brève description de votre page Web qui indique aux utilisateurs et aux robots des moteurs de recherche de quoi il s'agit. Une bonne méta-description peuvent améliorer le taux de clics sur vos pages.

- Les noms des fichiers d'image : Les moteurs de recherche sont capables de traiter les fichiers d'image sur les pages Web, il est donc important d'inclure des mots-clés pertinents dans leurs balises ALT. L'utilisation de mots-clés pertinents aidera les moteurs de recherche à comprendre ce que l'image montre et à l'indexer correctement.

ÉTAPE 8 : Analysez le maillage interne du site

Le maillage interne est une mesure de la façon dont les liens internes sont utilisés pour connecter les pages d'un site web. Lors de l'analyse des liens internes, vous devez identifier les liens internes exploitables (texte d'ancrage) et éviter les liens internes brisés (erreurs 404).

Les textes d'ancrages jouent un rôle très important dans la création de liens internes.

- Le texte d'ancrage est le mot visible et cliquable utilisé pour créer un lien d'une page à une autre.

Utilisez différents mots-clés comme liens internes entre des pages qui sont liées et pertinentes les unes par rapport aux autres. Un trop grand nombre de liens internes riches en mots clés peut donner l'impression d'être du spam pour les moteurs de recherche.

ÉTAPE 9 : Évaluez la navigation du site

Vous devez vérifier s'il y a des liens brisés dans la navigation de votre site. C'est crucial, car ils donneront une impression négative aux moteurs de recherche ! Vérifiez-les manuellement ou utilisez un outil gratuit comme Xenu ou Screaming Frog.

ÉTAPE 10 : Évaluez votre contenu

Vérifiez le contenu de vos pages et voyez ce que vous pouvez retravailler. Posez-vous les questions suivantes :

Cette page apporte-t-elle de la valeur aux utilisateurs ?

- Si ce n'est pas le cas, c'est le moment d'en créer une.

Puis-je comprendre facilement de quoi il s'agit ?

- Si oui, puis-je améliorer son format pour une meilleure lisibilité ?

ÉTAPE 11 : Évaluez le code HTML de votre site Web

Vous devez vérifier le code HTML de votre site Web. Ce que vous recherchez ici, ce sont les erreurs, les balises mal utilisées (h1 au lieu de h2 par exemple), etc. Ce point est crucial car il aura un impact sur votre classement ! Le meilleur outil disponible à l'heure actuelle est Screaming Frog.

ÉTAPE 12 : Vérifiez la vitesse de votre site avec PageSpeed Insights

Cette étape peut avoir un impact considérable sur votre classement. On estime qu'un retard d'une seconde dans le temps de chargement peut réduire le taux de conversion de 7 %. Google en a tenu compte et l'a intégré dans son algorithme de classement. C'est pourquoi vous devez vérifier que votre site a été optimisé pour la vitesse ! Je vous recommande d'utiliser Google PageSpeed Insights .

ÉTAPE 13 : Analyser les backlinks de vos concurrents

Vous devez absolument analyser les backlinks de vos concurrents. Le meilleur outil disponible à l'heure actuelle est Majestic. Vous pouvez également utiliser Ahrefs ou Open Site Explorer. Fondamentalement, plus le nombre de backlinks de vos concurrents est élevé, plus il sera difficile de les battre. C'est pourquoi vous devez améliorer votre stratégie de création de liens !

ÉTAPE 14 : Vérifiez votre classement pour chaque mot clé avec Google Search Console

Cette étape n'est peut-être pas très importante dans le cadre d'un audit de référencement, mais elle est toujours utile ! Vous pouvez vérifier quelles pages sont indexées dans les moteurs de recherche et combien d'impressions/de clics elles obtiennent. Cela vous donnera une indication de la compétitivité de certains mots-clés. Cela vous permet également de vérifier si les liens internes aident vos pages internes à se classer pour les mots-clés internes.

ÉTAPE 15 : Analyser les micro-données

Les moteurs de recherche utilisent les microdonnées pour améliorer la façon dont ils affichent les sites web dans les résultats de recherche. L'utilisation la plus courante des microdonnées est celle des sites de produits ou de recettes, où les produits d'un site peuvent être affichés sous forme de "rich snippets". Cela permet aux utilisateurs de voir directement si un site Web propose un certain produit sans même le visiter.

Les moteurs de recherche comme Google et Bing utilisent également les microdonnées pour afficher le logo, le titre, la description ou d'autres informations de l'entreprise sur les sites web qui apparaissent fréquemment dans les résultats de recherche.

ÉTAPE 16 : Vérifiez la configuration de vos en-têtes

Toutes les pages ont-elles des en-têtes configurés ? Cela peut sembler trivial mais il est très important de le vérifier. Si ce n'est pas le cas, votre site sera mal classé dans les SERPs car Google ne sera pas en mesure de comprendre le sujet de la page !

ÉTAPE 17 : Évaluez comment vos concurrents optimisent leur site Web !

La meilleure façon de comprendre comment vos concurrents optimisent leurs pages Web pour les moteurs de recherche est de regarder ce qu'ils font. Vous pouvez utiliser SEMrush à cette fin. Il s'agit d'un outil très utile qui vous aidera à comprendre ce que vos concurrents font bien et ce qu'ils font mal !

ÉTAPE 18 : Suivre vos positions et celles de vos concurrents

Vous devez absolument vérifier le classement de vos concurrents . La meilleure façon de le faire est d'utiliser un outil intelligent de suivi du classement comme Monitorank, Seobserver, Ranks, Semrush...

Vous pouvez facilement suivre le classement de chaque page pour chaque mot-clé. Cela vous permettra de voir quels sont les mots-clés dont le classement a augmenté/diminué !

Si le vôtre a changé, il peut y avoir une raison réelle derrière cela, alors essayez de trouver pourquoi cela s'est produit !

Conclusion

Les audits de référencement sont très utiles car ils peuvent vous dire exactement ce que vous devez améliorer pour être mieux classé, donc je vous recommande vraiment d'en faire un. Cela prendra un peu de temps, mais cela en vaudra vraiment la peine à long terme ! La combinaison de cette liste d'étapes d'audit de référencement devrait permettre à n'importe qui, même à quelqu'un qui n'est pas un expert en référencement, de faire son propre audit de référencement.

Mail : [javascript protected email address] | Tel : 06 61 45 90 52 | Impact Seo Twitter

Autres pages : Agence SEO Paris | Consultant SEO : quelles sont ses missions ? | Comment choisir une Agence SEO ?

Société Impact Seo - RCS : Aix-en-Provence B 530 294 529